Retour accueil - Amarante

Commentaires / Avis de personnalités

Commentaire de l'écrivain Xavier B.

"Je vous remercie de m'avoir donné à lire votre beau et sombre roman. Le destin de ces deux êtres est très prenant, comme si à leur rencontre ils se reconnaissaient, et cette reconnaissance naît du lien qui va les unir, a posteriori, leur mort, sinon commune, mais le point focal de leur amour.

Chacun la cause de leur mort réciproque, chacun rencontre en l'autre sa propre mort. La mort de Vincent, deux ans après celle de Houda et sans qu'il puisse le savoir, inscrit ce texte dans la tragédie, au sens classique, et romantique, telle que nous la vivons chez Kleist.

A travers une imagination romanesque, vous touchez une réalité qui existe.

Un très beau passage, en la page 137, celui de la vision de Houda avant qu'elle ne rencontre son assassin."

Cordialement

Léo De Boismorant

http://www.mediamots.com/

PARTITION, Pakistan, le pays des déchirures (Amarante, 2013)

Invitée au Pakistan pour une mission artistique, Houda Osty fait en même temps la connaissance de son hôte, Vincent Dauray, homme singulier, et celle d'un pays soumis à de terribles turbulences. Le livre fait à la fois référence à la séparation brutale de l'Inde et du Pakistan en 1947 et au déchirement de la vie de Houda lorsque Vincent disparaît à la frontière afghane. L'ouvrage est aussi un récit d'histoire et d'actualité sur le Pakistan avec des informations parfois peu connues.

 


Auteur concerné :

Joël Raffier


dernière mise à jour : 26 octobre 2021 | © Amarante 2021 |mentions légales